Quelques notions de base

La chapelle St. Jean

Une connaissance ancestrale

Nous ne faisons que redécouvrir par tâtonnement ces faits. Nos ancêtres en avaient une bien meilleure connaissance :

  • Les menhirs et dolmens sont placés sur des points géobiologiques très particuliers puisque on y trouve généralement des croisements de cours d’eau souterrains, de failles géologiques et de réseaux géobiologiques. La pierre agit alors comme une véritable acupuncture terrestre produisant une forte énergie positive dans un endroit qui serait autrement très négatif pour la vie.

  • Les anciennes églises répondent souvent aux mêmes principes et c’est alors l’autel du prêtre qui inverse la tendance.

  • En Bretagne, où l’eau souterraine est assez abondante, il était parfois difficile de bâtir une maison en dehors de ces zones négatives. Mais pour éviter de trop grandes perturbations, nos anciens se débrouillaient pour que ce soit un mur qui se trouve à l’aplomb du cours d’eau souterrain, souvent on y plaçait la cheminée dans un soucis d’équilibre entre l’eau et le feu.

Les effets nocifs

Les réseaux géobiologiques les plus couramment étudiés par les géobiologues sont les réseaux Hartmann et Curry. Ils sont constitués de bandes d’épaisseur variable qui provoquent une baisse d’énergie vitale à l’endroit où ils se trouvent. Ces baisses sont encore plus fortes aux points où deux bandes se croisent et sont accrues par la présence de cours d’eau souterrains ou de failles géologiques. Ce sont ces vibrations au dessous de la normale qui affaiblissent les organismes vivants qui s’y trouvent exposés sur de longues périodes.

Ainsi un lit mal placé peut-il provoquer chez une personne des insomnies, une sensation d’être aussi fatiguée le matin que le soir et bien d’autres troubles pouvant déboucher lors de longues périodes d’exposition sur des pathologies plus lourdes.

Julie2 001
diaporama 006.jpg

Des matériels et outils d’analyse

Ce sont les instruments classiques du radiesthésiste: Baguettes de sourcier, Pendules et Cadrans. Ces derniers permettent un étalonnage des mesures qui restent, cependant, dans le domaine du sensitif et donc sans aucune réelle reconnaissance scientifique. En cas de suspicion de perturbation électromagnétique pouvant provenir d’installations électriques, un appareil de mesure des champs électriques et magnétiques pourra être utilisé.

Des moyens de correction

Il en existe certainement autant que de géobiologues ! Pour ma part, je travaille principalement avec une poterie (discrète, peu volumineuse et agréable) qui, par sa forme et sa composition, inverse, comme les menhirs, les tendances négatives des réseaux telluriques. Il peut être utile de compléter ce dispositif par des minéraux qui peuvent aider à rééquilibrer des organismes déjà fortement perturbés.

Biorad.jpg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×